Blague : sœur Logique et sœur Mathématique !

Soeur Marie (mieux connue comme Soeur-Mathématiques) et Soeur Laure (mieux connue comme Soeur-Logique) rentrent le soir après une journée de vente de gâteaux...

SOEUR-LOGIQUE : “Tu as remarqué qu’un type nous suit depuis 10 minutes ?”
SOEUR-MATHEMATIQUES : “Oui, je me demande ce qu’il veut...”
SOEUR-LOGIQUE : “C’est logique, il veut nous violer...”
SOEUR-MATHEMATIQUES : “Quel horreur, et en plus dans 3’47’’ il va nous rattraper, que faire ?”
SOEUR-LOGIQUE : “Logique, il faut marcher plus vite...”

Et elles accelèrent un peu pour semer le salaud...

SOEUR-MATHEMATIQUES : “Cela ne sert à rien...”
SOEUR-LOGIQUE : “Normal, c’est logique, lui aussi il a acceléré...”
SOEUR-MATHEMATIQUES : “Que faire, dans 1’13’’ il va nous rattraper... ?”
SOEUR-LOGIQUE : “Bon, logiquement si on se sépare il aura un problème...”

Et elles se séparent...
Soeur-Mathématiques à droite...
Soeur-Logique à gauche...
L’obsédé décide de suivre Soeur-Logique à gauche !
Soeur-Mathématiques rentre au couvent, et attend avec impatience l’arrivée de sa consoeur...

Quand finalement Soeur-Logique rentre aussi, elle est assaillie par les questions...

SOEUR-MATHEMATIQUES : “Dieu soit loué... que s’est-il passé ?”
SOEUR-LOGIQUE : “Eh bien, logiquement le type a dû faire un choix et il m’a suivi...”
SOEUR-MATHEMATIQUES : “Et puis ?”
SOEUR-LOGIQUE : “Je ne pouvais rien faire d’autre que courir le plus vite possible...”
SOEUR-MATHEMATIQUES : “Et lui ?”
SOEUR-LOGIQUE : “Logiquement il s’est aussi mis à courir...”
SOEUR-MATHEMATIQUES : “Mais encore ?”
SOEUR-LOGIQUE : “C’est logique qu’un homme court plus vite qu’une nonne... et il m’a rattrapée !”
SOEUR-MATHEMATIQUES : “Dieu du ciel, et ensuite ?”
SOEUR-LOGIQUE : “J’ai fait la chose la plus logique... j’ai soulevé ma jupe !”
SOEUR-MATHEMATIQUES : “... oh, ma soeur... et lui ?”
SOEUR-LOGIQUE : “Sa réaction fut logique, il a baissé son pantalon...”
SOEUR-MATHEMATIQUES : “Horreur... et ensuite ?”
SOEUR-LOGIQUE : “Et bien, c’est logique !
Une soeur avec la jupe en haut réussit sans problème à semer un gars avec les pantalons aux chevilles !”