Elle piège son beau-père pédophile car sa mère ne la croit pas

Une fillette de douze ans a été sauvée des griffes de l'homme qui abusait d'elle grâce à son propre courage et son sang-froid. L'enfant avait fait part à sa mère des assauts de son beau-père mais elle ne l'avait pas crue.

La petite fille a alors pris son courage à deux mains et a ingénieusement enregistré une des scènes de violences avec son smartphone afin de collecter les preuves nécessaires pour qu'un adulte la croie enfin.

Son agresseur a été condamné hier à quatre ans de prison.

La mère célibataire a appris hier la condamnation de son ex-compagnon, Edwin M. (49 ans), qu'elle avait rencontré en 2010 dans une soirée karaoké.

L'homme originaire de Diest lui avait semblé sympathique et avait toujours le mot pour rire.

Mais rapidement, à l'insu de sa compagne, Edwin M. commet le pire sur sa belle-fille de 12 ans. Il prend toujours soin d'être discret et veille à ce que son frère aille systématiquement jouer chez un ami pour avoir quartier libre avec la fillette à la sortie de l'école.
L'enfant se confie immédiatement à sa mère, mais celle-ci, trop amoureuse, n'y croit pas un instant.
Désœuvrée et désespérée par le manque de confiance de sa mère, l'enfant ne baisse pas les bras pour autant.

Elle retient de la 1e affaire d'abus à l'égard de son beau-père que celui-ci a échappé à la condamnation car sa victime présumée ne pouvait prouver ses dires.

Elle comprend que sa parole ne vaut pas grand-chose contre la sienne et refuse de subir le même sort que sa précédente proie.

Elle pense alors à enclencher le dictaphone de son smartphone dès son retour de l'école, au cas où. Les conversations et bruits des abus sexuels sont enregistrés, l'homme est arrêté un peu plus tard.

 

elle-piege-son-beau-pere-pedophile-car-sa-mere-ne-la-croit-pas-image

© photo news.

Source : 7sur7