BEURK ... Sa "découverte" dans un hamburger d'un McDo de Marseille enflamme le web !!!

Un client du restaurant McDonald’s des Caillols à Marseille (12ème arrondissement) a posté sur les réseaux sociaux la photo du pain d’un hamburger avec une forme étrange sur le pain.

Après avoir fait analyser le pain, McDonald’s assure qu’il s’agit de farine. Sur les réseaux sociaux, les Internautes se déchaînent.

Une mauvaise publicité dont McDonald’s se serait bien passé. Vendredi dernier, un client du restaurant McDonald’s dans le quartier des Caillols à Marseille (12ème arrondissement) a posté sur Facebook la photo du pain d’un hamburger avec dessus une forme pour le moins étrange. Pas de doute selon lui, il s’agit d’une limace morte.

beurk-sa-decouverte-dans-un-hamburger-dun-mcdo-de-marseille-enflamme-le-web

"Alerté par l'odeur répugnante je n'ai donc pas croquer (sic)", signale-t-il dans un commentaire sur le réseau social. Le message a eu un effet boule de neige. Par milliers, les partages et commentaires ont afflué sur Facebook.

Sur Twitter, les Internautes indignés n’ont pas manqué de le soutenir.

Un problème de cuisson avec le pain

Un effet viral certain. Oui mais voilà, la "limace" est en réalité un banal morceau de pain assure McDonald’s. "ll a été analysé. La forme étrange que l’on voit est un morceau de farine d’un autre hamburger qui a cuit deux fois", assure à metronews Jacques Paris, directeur des opérations dans les restaurants de Marseille.

Bien embarrassé par cette affaire, le responsable a pris le soin de faire analyser le pain par son fournisseur situé à Aix-en-Provence. "Un huissier a certifié le résultat", poursuit Jacques Paris qui a tenté de contacter le jeune homme à l’origine de la photo sur Facebook.

Menace d’une plainte pour diffamation

"Nous avions rendez-vous à 13 heures ce mardi pour que je lui montre le rapport, mais il n’est pas venu", se désole-t-il. "Le problème de cette photo, c’est qu’elle porte atteinte à notre image, à nos salariés", peste Serge Melniczuk, responsable de 6 restaurants McDonald’s à Marseille dont celui des Caillols. "Notre seule responsabilité est de ne pas avoir vu le pain avant de le servir", poursuit-il.

Un nouveau rendez-vous avec le jeune homme devrait être fixé mercredi soir indique Mc Donald’s. "J’espère qu’il viendra, souligne Jacques Paris car on ne peut pas laisser cette affaire comme ça". En cas de manquement au rendez-vous, McDonald’s dit réfléchir à porter plainte pour diffamation.