Étude : le port du string serait dangereux pour la santé !

Mesdames, mesdemoiselles, selon une étude récente, le string serait dangereux pour la santé ! Cette petite ficelle entre les fesses serait-elle dangereuse pour l’entrejambe ?

Certes, ça ne fait pas de traces sur les vêtements, c’est joli, sexy, tout ce que voulez, mais ça ne couvre pas grand-chose, et c’est bien ça le problème.

Une bien mauvaise nouvelle pour les amatrices (et les amateurs), le port ne serait pas du tout conseillé, surtout pour les femmes sujettes aux infections d’après Dr Jill M.Rabin et Shieva Ghofrany, gynécologues.

Si quelqu’un est en bonne santé, il n’y a pas vraiment de dangers. Mais si vous avez une prédisposition aux infections, urinaires ou vaginales, ça peut être difficile de s’en débarrasser si vous portez un string, précise les deux médecins qui ont mené cette l’étude.

etude-le-port-du-string-serait-dangereux-pour-la-sante

Pour la femme, le string peut être un allier de poids car il est l’un des dessous le plus plébiscité ... Peu couvrant, il provoque un moment de plaisir visuel chez l’homme ! Mais ce n’est pour autant qu’il faut en mettre tous les jours !

En effet, ce type de sous-vêtements pose pas mal de problèmes, notamment dû aux irritations qu’il crée. Sa forme et le fait qu’il soit assez souvent en dentelle fine n’arrangent pas les choses, puisqu’il qu’il se déplace tout au long de la journée au niveau de l’entrejambe et crée des inflammations.

De plus, le string ne couvre pas suffisamment laisse un contact direct avec le jean, le legging ou le vêtement porté par-dessus.

Mais le plus grave, c’est qu’au-delà de sa matière, c’est également sa forme qui pourrait poser problème : très fin au niveau de l’entrejambe, il bouge facilement et déplace ainsi les bactéries, « la bactérie E.coli est celle qui est la plus fréquente dans le côlon. Si vous êtes physiquement active, le string peut bouger et déposer les bactéries du côlon dans le vagin ou l’urètre. »

Avez-vous déjà eu des infections ? ... peut-être était-ce du à cela ...