Oui, les créatures volantes d'"Avatar" ont bien existé (si, si c'est prouvé !)

Des chercheurs ont découvert une nouvelle espèce de reptile volant. Sa particularité ? Elle ressemble trait pour trait à la créature bleue de la superproduction américaine.

oui-les-creatures-volantes-d-avatar-ont-bien-existe

Et si le réalisateur américain d'"Avatar", James Cameron, avait vu juste ? C'est ce que semble montrer une publication récente de la revue "Scientific Reports", qui révèle que les traces d'un animal très similaire aux étranges créatures bleues de la superproduction viennent d'être découvertes.

Cette nouvelle espèce de ptérosaure - un reptile volant - avait le crâne bas et pourrait avoir été muni d'une poche comme celle des pélicans, qui lui aurait servi pour attraper ses proies dans l'eau, estiment les chercheurs.

Des ailes jusqu'à 15 mètres d'envergure

La bête a été baptisée "Ikrandraco avatar", en référence au célèbre film de science-fiction "Avatar" (2009) de James Cameron, qui met en scène des "Ikran", créatures imaginaires inspirées des ptérosaures. Draco signifie dragon en latin.

Les ptérosaures sont considérés comme les premiers vertébrés à avoir été en mesure de voler. Ils avaient des ailes qui pouvaient atteindre jusqu'à 15 mètres d'envergure mais certains étaient de petite taille. Ils sont apparus au Trias supérieur (220 millions d'années) et ont disparu à la fin du Crétacé il y a 65 millions d'années.

Découverts dans le nord-est de la Chine

oui-les-creatures-volantes-d-avatar-ont-bien-existe-2

La nouvelle espèce a été trouvée dans le nord-Est de la Chine dans des dépôts datant du Crétacé inférieur (environ 120 millions d'années). Les chercheurs ont travaillé sur deux squelettes fossiles incomplets, trouvés dans des localités proches.

"Ikrandraco avatar" présente "une morphologie du crâne et des mâchoires très spécifiques", soulignent Xiaolin Wang de l'Académie des Sciences de Pékin et Alexandre Kellner du Musée National/Université Fédérale de Rio de Janeiro.

Le crâne de ce reptile volant est long et allongé et ne présente pas de crête contrairement à d'autres ptérosaures. En revanche sa mâchoire du bas présente une crête dentaire importante en forme de quille de bateau, avec à l'arrière une sorte de crochet qui pourrait avoir soutenu une membrane développée en forme de poche, rappelant celle des pélicans, considèrent les chercheurs.

Ils se nourrissaient de poissons

Au vu de ces caractéristiques anatomiques,  les paléontologues estiment qu'"Ikrandraco avatar" pourrait avoir cherché une partie de sa nourriture en volant au ras de l'eau.

Ils pensent que ce ptérosaure se nourrissait notamment de poissons qui vivaient dans les lacs. Ils capturaient leur proie en fendant l'eau avec leur mâchoire. Toutefois, au vu de leur morphologie, ils n'étaient en mesure de pratiquer ce type de vol rasant que sur un temps limité, nuancent les chercheurs.