Femmes au volant Mort au tournant ? Enfin une étude se prononce ... et ça calme !

Alors ... les femmes sont-elles meilleures que les hommes ?
En voilà une question qui va faire naître des sourires narquois et des remarques plus ou moins misogynes ...
Et pourtant, c’est une question tout à fait sérieuse que se posent les assureurs pour pouvoir déterminer le tarif d’assurance.

SMS et feu orange

Selon un sondage réalisé par AXA Prévention, parmi les petits écarts de conduite des femmes ... la fâcheuse habitude de lire ses SMS au volant.

  • Les femmes sont bien plus nombreuses que les hommes à consulter leurs SMS au volant (21 % contre seulement 15 % pour les hommes).
  • Les femmes sont plus nombreuses que les hommes à « passer à l’orange »: 77 % d’entre elles déclarent ouvertement ne pas s’arrêter au feu orange contre 75 % pour les messieurs.
  • En revanche, selon cette étude, les conductrices slaloment, comme les hommes, pour changer de file.

Cela ne permet cependant pas de conclure que la conduite des femmes est dangereuse : bien au contraire, il ressort de l’étude que les femmes sont globalement plus sensibilisées que les hommes aux effets de l’alcool, de la fatigue et de la vitesse au volant.

Ce que confirme d’ailleurs une enquête réalisée par Ipsos pour la Fondation Vinci Autoroutes, qui a révélé que les femmes avaient « un meilleur comportement que les hommes » au volant sur ces différents points.

Alcool, vitesse, ...

Concernant l’alcool par exemple, les femmes conductrices ne sont que 18 % à prendre effectivement le volant après avoir bu 2 verres d’alcool, contre 34 % chez les conducteurs.

  • Cela vient d’une meilleure perception du danger : en effet, 80% des femmes conductrices jugent dangereux de prendre le volant après avoir bu deux verres d’alcool, soit six points de plus que les hommes (74 %).

Concernant un autre facteur d’accident, la vitesse en ville et sur autoroute :

  • Les femmes respectent mieux les limitations de vitesse. Seules 42 % des conductrices roulent réellement sans dépasser 65 km/h en ville contre 49 % pour les hommes.
  • Autre bon point en faveur des femmes : la vitesse sur autoroute : seules 15 % des conductrices roulent à 165 km/h sur autoroute, contre 23 % chez les hommes.

Attention au maquillage !

Se maquiller au volant serait un facteur important des accidents mortels chaque année.

D’après une étude parue dans le Telegraph britannique, les femmes qui se maquillent au volant seraient responsables de près de 500 000 accidents (incidents) de voiture au Royaume-Uni.

Alors ... pour conclure ... "Femme au volant, mort au tournant" ... c’est fini ?

Les hommes ne sont pas les as du volant qu’ils voudraient faire croire mais les femmes ne sont pas aussi sages qu’on le dit…. Les uns pêchent par excès de confiance en eux-mêmes et commettent des imprudences, tandis que ces dames commettent bien trop de petits écarts à la bonne conduite.

Autrement dit, en ce qui concerne les sexes au volant, on a des marges de progrès à faire dans les deux cas.